En route 2015…Arsacq-Arraziguet – Pomps 19 kms (Etape 5) © Jacotte

received_909193705828150
Une étape encore singulière. Je crois qu’on avais tous de bonnes jambes ce matin, l’étape raccourcie de la veille nous avait en fin de compte pas fait de mal.
Et c’est avec un délice sans nom que nous avons retrouvé des pleins et des déliés dans nos paysages, des montées (je nierais bien sûr avoir écrit ça un jour) et des descentes.
Le Béarn s’offre à nous avec encore quelques champs de maïs sporadiques, il ne faudrait pas qu’on les perde de vue trop rapidement.
Tous les pèlerins du jour rencontrés sur le Chemin, vouent désormais une haine farouche à cette céréale…on va bientôt former une communauté.
On retrouve un peu des paysages auvergnats, ce qui n’est pas pour me déplaire.
C’est donc le pied léger que nous sommes partis ce matin, l’homme bien devant et les trois filles derrière, moi fermant la marche comme d’habitude.
Perdue dans mes pensées (je vous ai prévenue que je n’étais pas sûre que ça nous servirait de leçon), j’ai raté un embranchement…et paf le chien…1,5 kms pour rien.
Mon dieu, ça m’a fichu un coup sur la casquette cette histoire, j’m’en voulais tellement â moi même, juste de l’amour propre malmené, mais ça m’a coupé les pattes.
J’me suis déréglée, et j’ai rejoint ma triplette fatiguée et soupe au lait.
Je dis souvent qu’il faut partir avec des amis qui vous connaissent par cœur et qui vous prennent brut de décoffrage, c’est le cas pour moi…et c’est essentiel pour cheminer.
On a finit l’étape sous le cagnat mais le pied de nouveau alerte, le mental nous joue de bons et mauvais tours.
On nous annonce des températures avoisinant les 33 demain…
On fait étape dans un p’tit village de 290 âmes au milieu de nulle part, mais ce soir, on s’est senti citoyens du monde en partageant notre table avec un japonais, une allemande, un breton (on s’est écharpé sur Nantes en Bretagne) une sarthoise et un lyonnais…et le p’tit bonheur du jour, c’est un origami fait et offert par Kenta notre camarade du soleil levant.
Les discussions en franglais sont toujours très enrichissantes…
Encore une journée pleine de tout et de riens.
La photo du jour : le temps de la sieste, trouver un arbre, un coin de pelouse, délacer et enlever ses chaussures de marche…s’endormir en 2 secondes…un bonheur infini que je cultive chaque jour.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :