Carnet de voyage : Minorque

En cette année Covid, pas facile de choisir une destination au soleil (nous en avions un peu manqué dans le nord de la France cet été), sans trop d’heures de vol et de contraintes sanitaires…C’est donc après un reportage TV et quelques recherches sur le net quenous avons décidé de nous envoler pour les Baléares en septembre. Tout le monde connait Ibiza, Majorque mais moins Minorque.

Cette ile de 50 km de long et 25 km de large est la plus sauvage des Baléares. L’île de Minorque a été classée Réserve de la biosphère par l’UNESCO en 1993, en raison de sa grande variété d’habitats naturels, et c’est grâce à cela que le tourisme s’est développé de façon modéré, laissant beaucoup d’espaces sauvages…une vrai chance pour les visiteurs…

Pour vous y rendre, plusieurs compagnies low cost (Vueling, EasyJet, Transavia) desservent l’ile en vol direct jusqu’en Novembre (après il faut faire une escale à Barcelone), 1h145 de vol et vous atterrissez à Mahon la capitale complètement à l’est de l’ile, l’autre grande ville Ciutadella est à l’extrême Ouest , comme vous le montre la carte ci-dessous.

Nous avons séjourné dans la station balnéaire de Cala’n Bosch , elle n’est pas indiquait sur la carte mais c’est à la pointe sud-ouest de l’ile à environ 15 minutes de Ciutadella (des bus relient la station à la ville). Ses avantages , avoir une large crique de sable fin (assez rare sur la côte sud), une marina très animée et la proximité de Ciutadella. Son inconvénient, vu sa position il fallait traverser toute l’ile pour visiter la côte Est (mais en septembre ,’l’unique route qui traverse l’ile était fluide).

Si vous restez une semaine, vous devrez choisir entre les plages et les visites car pas mal de choses à visiter, évidemment il y a les incontournables dont je vais vous parler, nous avons eu la chance de rester 15 jours donc parfait pour une visite de cette ile, en nous laissant des parenthèses plages ou randonnées (encore un autre côté sympa de l’ile).

Pour se déplacer sur l’ile, il y a les bus qui relient les grandes villes et quelques lieux touristiques mais la bonne solution. c’est la location de voiture ou de scooter…Le réseau routier de l’ile est simple une grande route qui relie Ciutadella à Mahon et ensuite des petites routes perpendiculaires pour s’enfoncer dans la campagne…

Côté plage l’eau en Septembre affiche 26°c , dans le sud des criques paradisiaques mais qui peuvent être vite surpeuplées (les 3 plus célèbres Cala Turqueta, Cala Macarella, Macarellita sont accessibles uniquement par un parking qui se remplit très vite…sinon il faudra marcher et emprunter le Cami de Cavalls (le chemin de randonnée de 185 km qui fait le tour de l’ile).Dans le nord des plages à l’aspect plus sauvages, avec un sable de couleur orangé.

Maintenant que vous connaissez un peu mieux l’ile, voici nos coups de coeur :

Ciutadella

Coté ‘ville » c’est Ciutadella qui remporte la palme, son centre historique médiéval (piéton), sa cathédrale du XVe siècle et son port en contrebas en font sans nul doute la première étape d’un voyage à Minorque.Pour ressentir encore plus le charme de cette ville, je vous conseille une visite nocturne, le centre historique se visite en 1h, ensuite évidement vous pourrez visiter le musée et la cathédrale (entrée payante). L’office du tourisme se situe sur la place principale dans un très beau monument.

Phare d’Artuxt

Toujours dans la région de Ciutadella, boire un verre er déguster quelques tapas au pied du phare d’Artuxt en attendant le coucher du soleil est un moment vraiment très sympa (il existe plusieurs phares sur l’ile pour admirer ce spectacle mais c’est un des rares avec un café).

Au nord de Ciutadella un autre phare mérite le détour il s’agit de celui de Punta Nati, de taille modeste c’est surtout son environnement qui impressionne, aucune végétation, à perte de vue des « champs de pierre » et des falaises qui tombent dans la Méditerranée.

Sur la route, n’hésitez pas à faire un détour pour aller voir le Pont d’en Gill, une célèbre arche marine depuis une falaise populaire au coucher du soleil et pour prendre des photos de la nature.

Une dernière visite dans la région de Ciutadella (enfin pour nous car il y a beaucoup de choses à voir) , Lithica (Pedreres de s’hostal) des anciennes carrières transformaient en jardins et labyrinthes , nous avons adoré !!! la brochure indiquait 1h30 de visite (différents circuits sont proposés ) et nous sommes restés 3 h…On se sent tout petit au milieu de ces carrières.

Monte Toro

Avant de partir vers l’Est de l’île forcement un arrêt s’impose au point culminant de l’ile à 358 m, Monte Toro, une épreuve pour notre Panda de location, mais au sommet une vue magnifique sur tout l’ile et en particulier sur la baie de Fornells et les criques du nord. Au sommet également un monastère de toute beauté malgré la jungle d’antennes qui hérissent le secteur..Et une aussi une imposante statue du Christ Rédempteur (qui vous rappellera sans nul doute un autre lieu célèbre…je vous laisse chercher). Pour faire une pause, il y a une cafétéria tenu par les soeurs franciscaines, la vue est magnifique.

Sur la côte nord de l’ile encore un phare qui mérite le détour celui de Cavalleria, peut-être le plus beau de Minorque, surplombant la mer sur une falaise de plus de 80 mètres , offrant une vue sur la côte nord de l’ile dont les plages Fornells (que je vous parlerai plus tard) et si vous avez envie de vous baigner quelques kilomètres avant le phare la plage de Cavalleria est facilement accessible depuis un parking…notre choix s’est porté sur Cala Tirant , une plage sauvage et déserte lors de notre passage qui se situe sur la commune de Fornells.

Fornells

Incontournable village de pêcheur, Fornells est mentionné sur tous les guides, autour de sa magnifique baie qui servait autrefois de refuge aux pirates. Aujourd’hui il faut se balader dans son centre, le long du port puis faire l’ascension jusqu’à la Tour de l’embouchure ou vous aurez une vue imprenable sur la baie et par beau temps vous pourrez même voir le phare de Cavalleria.

C’est maintenant la capitale de l’île, Mahon (Maó en catalan et officiellement; Mahón en castillan) ou nous avons donc posé notre Panda 🙂 pour une journée. Il faut savoir que cette ville abrite le plus grand port naturel de Méditerranée donc une petite excursion en bateau s’impose, vous avez deux compagnies qui proposent des excursions d’une heure avec par beau temps la vue des fonds marins en prime…Nous avons fait la visite avec Yellow Catamarans. (une réduction si vous prenez vos billets en ligne), on vous recommande cette visite avec des commentaires en français. Parfait pour découvrir quelques monuments uniquement visibles en bateau et notre futur destination la citadelle de la Mola…

Mahon

Après cette balade nautique nous avons donc fait l’exploration de la ville (il y a un office du tourisme sur le port) pour les courageux ça grimpe dur par les escaliers (notre option) sinon un ascenseur vous mène dans la ville. Mahon ressemble dans son architecture à Ciutadella mais son centre est plus grand et plus commerçant, le superbe édifice qui abrite la mairie fait partie des incontournables. Si vous aimez le gin (la boisson local) alors pourquoi ne pas faire une dégustation à la distillerie Xoriguer qui se trouve sur le port….Le bon plan pour se garer à Mahon c’est justement pas très loin du port c’est payant mais les prix sont tout riquiqui et surtout c’est gratuit pendant la pause du midi donc jusqu’à 17h30 (eh oui vous êtes à l’heure espagnol).

Je ne vous détaille pas trop la visite de Mahon des guides en ligne le font très bien…Le gros « morceaux » de la journée ce fut la visite de forteresse de la Mola sans doute une des plus belle et grande forteresse d’Europe (100 hectares, l’équivalent de plus de 140 terrains de foot!!). Un tunnel avec des arches de plus de 350 mètres des vues magnifiques sur le port de Mahon, des anciens vestiges de la prison, du casernement, des dépôts de minutions, , comptez environ 2 heures pour la visite et des bonnes chaussures, sinon des buggys électriques sont loués…vraiment très impressionnants.

Binibequer

Pour terminer cette visite et comme il nous restait encore quelques forces, nous sommes allés à Binibequer Vell (à 5 km de Mahon), un faux village de pêcheurs construit dans les années 60, qui abrite un hôtel et une copropriété. Des maisonnettes blanches, des ruelles étroites qui descendent vers l’embarcadère..comme un air de Cyclades, la visite de 30 minutes environ est un petit moment de bonheur…

Cami de Cavalls

Venir à Minorque sans emprunter le Cami de Cavalls. , c’est comme venir au mont St Michel sans monter jusqu’à l’abbaye,, impensable !!! Ce chemin de randonnée de 186 km fait le tour de l’ile , il peut se faire en 20 étapes et vous l’emprunterez sans doute pour vous rendre sur les plages les plus isolées..Je vous recommande d’aller faire un tour sur le site officiel , pour y découvrir son histoire et toute les possibilités qu’il offre…

Voilà j’aurai pu vous faire encore quelques lignes sur toutes les découvertes que cette ile offre aux visiteurs mais il existe un site vraiment au top c’est Minorque Vacances . Pour la petite histoire nous avons oublié notre guide de voyage à la maison, c’est en se baladant sur le net que nous avons découvert ce site qui nous a rendu beaucoup de service, son auteur est tellement sympa qu’il nous a même répondu quand on avait une question sur un lieu « introuvable » il propose également des visites de l’ile à la carte…

Après 15 jours à Minorque, une chose est sûre nous reviendrons pour gouter à la douceur de l’ile..

Evidement que serait un voyage sans photo donc après un tri drastique je vous propose de découvrir Minorque à travers l’objectif…

Cliquez ICI pour découvrir l’album photo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.