Le Musée de l’outil

Nouvelle balade en Ile de France avec ce week-end le Musée de l’outil (ne partez pas tout de suite !!!) et son jardin remarquable (ah la je sens comme une pointe de curiosité). Soyons honnête à la base nous y allions surtout pour visiter ce jardin remarquable découvert dans l’émission « Silence ça pousse » sur France 5.

C’est donc une visite en deux parties que je vous propose aujourd’hui. Mais c’est où se musée ? Il se situe à 45 m de Paris sortie 17 sur l’A15 puis D14 dans le centre de Wy-dit-joli-Village (c’est déjà tout un programme). Ouvert toute l’année du mercredi au dimanche de 13h00 à 18h00 , c’est un musée départemental gratuit.

Mais avant de commencer la visite, un peu d’histoire (je vais faire court…) 1963 Claude et Françoise Pigeard s’installe dans le Vexin , en parallèle de l’activité de forgeron le couple commence à collectionner les outils. Lorsqu’il fait des travaux en 1975 pour aménager le musée qu’il ouvrira deux ans plus tard, il découvre des thermes gallo-romains dans sa propriété et décide de les mettre au jour, quelques années plus tard le couple se découvre une nouvelle passion pour le jardinage, la création du jardin dans l’ancien presbytère est peu à peu élaboré sur environ 2000 m2. Au décès de Mr Pigeard en 2003, le conseil département du Val d’Oise rachète le musée et après d’importants travaux de restauration, il rouvre en 2011 (difficile de résumer en quelques lignes toute une vie de passion).

C’est donc par les salles où sont exposés quelques 1500 outils que commencent la visite (les trois salles du rez de chaussée sont aménagées dans les anciens vestiges du balnéaire gallo romain), on y découvre des outils des champs, de la vie quotidienne, cela va du boulanger jusqu’au maréchal ferrant en passant par des moules à hosties ou à gaufres, c’est très interessant , la scénographie très aérée permet d’avoir accès aux informations sans nous noyer sous des détails, on se laisse transporter dans le temps..

C’est ensuite la visite du jardin qui commence, on se retrouve dans la cour de l’ancien presbytère planté d’arbustes et de buis, l’ambiance est très champêtre et les quelques éléments de « décors » comme des tables en fer forgé ajoute à la quiétude du lieu, très bonne idée d’avoir indiqué sur des étiquettes en métal le nom des plantes, cela donne des idées pour chez soi.

Ensuite quelques marches en pierre pour découvrir, la roseraie qui était en fin de saison, puis le jardin Bouquetier (le jardin des fleurs qui porte ce nom car aux XVIIème et XVIIIème siècles, les jardiniers vendaient leurs fleurs aux bouquetières, seules personnes ayant le droit de composer les bouquets et de les proposer à la vente), le jardin potager, le jardin médicinal et la terrasse qui surplombe le jardin du presbytère et qui permet après avoir encore visité 3 salles d’expositions à l’étage de redescendre vers la Boutique. A l’accueil vous croiserez peut-être Mme Pigeard qui continue à animer l’endroit et habite également sur place. Nous avons eu la chance de discuter avec elle, elle nous a raconté sa passion pour cet endroit et pour encore plus nous le faire partager , nous avons eu droit à une visite privée de sa maison, incroyable endroit ou les objets racontent tous une histoire, nous étions complètement sous le charme de cette dame, très gentille et passionnée, une vraie belle rencontre…

Nous reviendrons à Wy-dit-joli-village en mai (sur les conseils de Mme Pigeard) pour voir le jardin en pleine floraison. Le jardin abrite également une exposition de Michel et Tao Guével intitulé « Eclats de verre au jardin » , pas vraiment fan, mais cela ne gâche pas la visite…

Et si comme nous une petite faim vous titille, en repartant vers l’A15 vous traverserez forcément le village de Guiry en Vexin (c’est à 2 minutes…), un petit en chalet en bois avec une grande terrasse (comme une air de guinguette) c’est ici « Les gaufres de Sophie », l’accueil est charmant, les prix tout doux et les gaufres (ici on ne propose que cela, en plus des boissons , du café et du thé) sont délicieuses. Une belle façon de terminer cet après-midi à la campagne…

J’espère que cet article et ces quelques photos vous auront donné envie de venir dans le Vexin…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.