Cracovie

DSC_0395

Après notre escapade à Budapest en juin  de nouveau cap à l’est direction  Cracovie, une nouvelle destination douce pour notre porte monnaie.

Nous avons séjourné du lundi au vendredi dans le Sud de Cracovie,  à 15 minutes à pied de la vieille ville dans un appartement Airbnb très sympa dans le quartier de Kazimierz (le quartier juif) pour 177 € (oui vous avez bien lu !) vous ajoutez un vol EasyJet à environ 60 euros aller-retour et donc la note s’élève à 150 euros par personne pour la semaine !!!

La Galerie Photo

Comme la Pologne n’est pas encore passé à l’euro il vous faudra faire un peu de change ou retirer dès votre arrivée à l’aéroport. Pour se rendre au centre-ville le moyen le plus rapide est le train qui part de l’aéroport jusqu’à la gare centrale (Krakow Glowny) c’est très bien indiqué et cela vous en coutera 9 zloty (pour obtenir l’équivalent en euro vous divisé par 4),  en 18 minutes vous êtes dans le centre ville.

Si vous comme nous vous êtes dans une location au sud de la ville vous pouvez poussez le voyage jusqu’à la gare suivante de Krakow Zablocie (près du ghetto juif et de l’usine de Schindler).

Cracovie est une petite ville donc la plupart des touristes et des sites se concentrent dans la vieille ville et au château royal du Wawel  .

DSC_0128

La place centrale

Vous y passerez souvent  la magnifique place Rynek Glowny regroupe les principaux édifices à voir ou visiter :

DSC_0107

L’église Notre-Dame

L’Eglise notre Dame , une église de brique rouge qui a la particularité d’avoir deux tours complètement différentes mais surtout une superbe décoration intérieure et pour les plus courageux, quelques centaines de marches pour monter en haut de la tour et avoir une magnifique vue sur la place et la ville. Côté pratique les deux entrées s’achètent séparément mais pour la tour il faut prendre un créneau horaire donc si vous avez un planning serré vaut mieux prévoir dès le matin. Le prix des entrées (église + tour) ne dépassent pas les 6 €.

DSC_0113

La Halle aux draps

La Halle aux draps occupe le centre de la place et abrite au Rez de chaussée une multitude de petites boutiques de souvenirs, nous n’avons pas vraiment trouvé notre bonheur non part manque de choix c’est quand même un peu kitch (poupée « russe » beaucoup de bijoux avec de l’ambre, et des objets en bois peints) mais le bâtiment est superbe donc il faut le traverser.

Si vous avez zappé la tour de l’Eglise Notre Dame vous pourrez vous rattrapez avec le Beffroi de l’Hôtel de ville au Sud-OUest de la place (même si nous avons fait l’impasse la vue doit être aussi belle que depuis Notre Dame).

La Pologne étant un pays très catholique vous trouvez une multitude d’églises (avec des fidèles en train de prier) lors des balades et l’une des plus petites se trouve aussi sur la Rynek Glowny (vous ne pourrez pas la manqué malgré sa taille).

Assiette de pierogi

Cette place étant l’endroit ou il y a le plus de touristes au m2 si vous envie de déjeuner ou diner au calme il faudra  vous éloigner un peu. Mais à Cracovie le nombre d’endroit pour prendre un café ou diner est vraiment impressionnant et souvent très bien aménagé , côté addition c’est également une excellente surprise et  les portions polonaises sont très  généreuses. Surtout ne pas rater les « raviolis polonais » les pierogi (nous en avons testé plusieurs farces, c’est excellent) je vous l’accord c’est pas vraiment ce que l’on a envie de manger quand il fait chaud mais ici cela dérange personne, et sinon comme en Hongrie les carnivores seront heureux, même si nous avons croisés quelques restos vegans…

Toujours dans la vielle ville , il faut aller voir ce qu’il reste des remparts et le Barbacane et puis à l’heure pile dirigez vous vers le plus ancien édifice universitaire de Pologne « Le Collégium Maius » (la cour intérieure bordée d’arcades est splendide)son horloge fait le show entre 9 et 17h.  Voici donc ce que fut votre visite ….

Château Wawel

Au sud de la Vieille Ville se trouve le Château Royal de Wawel, si vous n’avez pas envie de le visiter les jardins et la cathédrale sont gratuits et vous aurez déjà un bon aperçu du site, ensuite il existe des billets pour chaque monuments comme les Salles Royales, ou les appartements royaux (visite guidée mais pas en Français mais on vous donne des feuillets pour comprendre les explications de la guide, les salles sont pas très remplies mais les décorations sont superbes). Si vous voulez tout visiter je pense qu’il faut compter une journée (la visite la plus bizarre et pittoresque est le grotte du Dragon, vous découvrirez sur place pourquoi il est l’emblème de la ville) En prenant le temps (car à Cracovie on prend le temps votre seconde journée sera bien occupée)

A 1h30 de bus de Cracovie se trouve Auschwitz-Birkenau , avant notre départ nous avions décidé de nous y rendre et j’avais donc parcouru les blogs pour savoir comment y aller sans passer par une agence qui en générale facture très cher donc ce qui suit et notre expérience j’espère que cela servira à d’autres. Il y a beaucoup d’infos donc je vais essayer d’être clair.

Nous avons pris le  bus à la gare routière (juste à côté de la gare centrale à destination Oswiecim (c’est le nom polonais d’Auschwitz) à 08h05 (il y en a assez souvent) et nous étions donc à 09h30 devant le site qui ouvre ses portes à 07h30.  Vous serez obligé de laisser vos sacs à la consigne (sauf si plus petit qu’une feuille A4, ça ne rigole pas sur les dimensions). Jusqu’à 10h vous pouvez entrer dans le site en vous procurant une entrée gratuite à la caisse (attention il y a des quotas) à partir de 10h le guide est obligatoire et la visite coûte environ 13 euros pour 4 heures de visite.

Auschiwtz-Birkenau

Entrée du camp d’Auschwitz

A 10h15 commence la première visite en français, nous n’avions pas réservé sur internet contrairement à d’autres personnes du groupe mais avons eu sans soucis des places (pourtant nous étions en juillet). Je ne suis pas un fan des visites guidées mais là c’est pour moi quasiment indispensable car Auschwitz  n’est qu’une enfilade de block en briques rouges avec des expositions thématiques sur ce que fut cette atrocité ,   le guide rend plus « vivant » ce camp , le seul point négatif c’est que les groupes sont nombreux et que la visite se fait un peu au pas de charge (pas question de trainer car les groupes se suivent et les salles petites) donc si vous voulez de la tranquillité c’est visite avant 10h00 ou après 16h00. D’ Auschwitz une navette public vous emmène  à Birkenau (avec votre guide)  qui fut le camp d’extermination (c’est ici que vous visiterez les blocs avec les dortoirs et aussi verrez également la tristement célèbre porte et la voie ferrée). Ce camp est immense par rapport à Auschwitz (qui lui était un camp de concentration). Je passerai sur les idiots qui font des selfies devant les blocks comme si nous étions dans un parc d’attraction !!! Birkenau peut se visiter indépendamment et sa visite est libre et gratuite. Donc 3 heures Aller-retour + 4 heures de visite c’est donc la journée qu’il faut prévoir. Certaines agences en ville propose un pack Auschwitz et la mine de sel dans la même journée (c’est à fuir car une journée de fou).

DSC_0480

Mine de sel de Wieliczka

Justement la mines de Sel de Wieliczka est l’autre excursion qui vous fera quitter pour quelques heures Cracovie. C’est en train que nous avons rejoint Wielicka (c’est un terminus donc pas d’erreur possible) le billet depuis Cracovie coûte 1 € pour environ 25 minutes (1 train par heure environ) , ensuite 200 mètres avant d’arriver à l’entrée de la mine. Nous avions acheté sur internet quelques semaines à l’avance nos entrées pour la visite guidée en français de 15h15 (il doit y en avoir 3 par jours) la visite dure environ 3 heures.  La mine est classée au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 30 ans et cela vaut vraiment le voyage. Si vous êtes claustrophobe, pas de soucis les galeries sont hautes et larges et bine éclairées. Par contre il faut avoir des bonnes jambes surtout pour la descente qui se fait par un escalier qui n’en finit pas (+ de 300 marches) ensuite on déambule dans des galeries,  des salles, un lac souterrain , une chapelle tout cela entièrement en sel (même si quelquefois on rigole devant les mises en scène c’est franchement très impressionnant), attention la température ne dépassant pas 15°C, il faut prévoir sa petite laine.

Vieilles enseignes à Kazimierz

Au sud de la ville se trouve Kazimierz  (le quartier juif),  pendant longtemps ce fut une ville indépendante aujourd’hui c’est un quartier touristique avec de nombreux patrimoines juifs (Haute synagogue, Synagogue d’Isaac, Musée Juif) et le cimetière Remuh que nous avons visité. Contrairement à ce qu’indique la plupart des guides,  l’entrée est payante 5 zloty avec la synagogue (la plus petite de la ville) le « charme » du lieu est de parcourir un cimetière qui date du XVIe siècle, que les nazis saccagèrent et grâce aux fouilles de restauration furent mis à jour des tombes très anciennes, un endroit paisible au milieu d’un quartier plutôt connu pour ses bars, restaurants et aussi ses galeries d’art.

Musée d’Art contemporain de Cracovie

 

Justement si l’histoire juive vous intéresse il faut traverser la Vistule  pour se rendre dans le quartier de Podgorze, c’est un quartier qui « monte » et c’est aussi ici que fut crée par les nazis un ghetto (un morceau du mur est encore visible) ou 16 000 juifs furent enfermés avant de les expédier dans les camps, c’est un quartier tranquille avec comme principales curiosités l’Usine de Schindler que Steven Spielberg à rendu célèbre , il faut environ deux heures pour la visite interactive…que nous n’avons pas eu le temps de faire.. et juste à côté le tout récent Musée d’Art Contemporain et quelques cafés branchés.

 

 

Voilà, J’ai essayé d’être le plus complet possible, côté resto nous avons trouvé nos adresses dans le Lonely Planet (Cracovie en quelques jours) , s’il fallait avoir un coup de coeur pour ce qu’il y a dans l’assiette et autour, cela serait  Café Camelot (dans la vieille ville),il faut s’y rendre  le soir c’est magique grâce aux chandelles et les gâteaux sont top.

Café Camelot

Après Budapest, Cracovie est une belle surprise à l’est avec deux architectures différentes et  même si elles se ressemblent car à l’est,  deux ambiances différentes dans les rues, je dirais que Cracovie est plus latine dans sa façon de vivre…oups j’allais oublier,  envie de vous faire un truc typique ? alors le tour en Calèche est pour vous, elles sont superbes et partent du pied de l’Eglise notre Dame et avec les pavés  rien de plus médiévale comme ambiance.

Maintenant place aux photos….

La Galerie Photo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :